samedi 29 novembre 2014

+30/11 - FIN DES SACRIFICES HUMAINS 
BIENVENUE À ITCCS.ORG 
ET AU TRIBUNAL INTERNATIONAL CONTRE
LES CRIMES DES ÉGLISES ET DES ÉTATS.
Nouvelles découvertes horribles, 
mais aussi de très bonne nouvelles !  :

 Kevin Annett se bat depuis de très nombreuses années 
pour les enfants indiens et contre les sacrifices humains.
Ici, on le voit enfin plus détendu, il arrive à sauver des enfants 
et son combat donne enfin des résultats de plus en plus rapides et efficaces.

Notre mandat :

1.    Poursuivre en justice les personnes et institutions responsables de l’exploitation, du trafic, de la torture, et des meurtres d’enfants, passés et présents, ainsi que
2.    Mettre un terme à ces activités et à d’autres actes criminels commis par les Eglises et les Etats, par le démantèlement desdites institutions.

Un ancien article :

Pour les nouveaux lecteurs de ce blog :
Kevin Annett, ancien pasteur de Vancouver, nous parle ici de son combat pour les enfants amérindiens maltraités et assassinés dans les pensionnats dans lesquels leurs parents étaient forcés de les placer.
Il ne comprenait pas pourquoi il n’y avait aucun indien à ses messes. Tous leur ont parlé des mêmes horreurs de la part de l’église catholique et des charniers ont été retrouvés près des pensionnats.

Si vous parlez anglais, ici le documentaire de Kevin sur le génocide des enfants indiens :

UNREPENTANT: Kevin Annett and Canada's Genocide (Documentary)

et autres…
THE VATICAN ON TRIAL - Kevin Annet ITCCs Update July 17 2014

KEVIN ANNETT: Child stealing and child KILLING by the Church and State

Nouvelles découvertes horribles  :

Une enquête Canadienne révèle  une autre branche potentielle du culte des sacrifices d’enfants, le Neuvième Cercle désigné le «Twelve Mile Club» qui impliquerait des magistrats, le clergé et des politiciens de haut niveau.

Une mise à jour des nouvelles d’ITCCS datée du 8 novembre 2014

De Vancouver :

Un ancien employé de la Cathédrale catholique du Saint-Rosaire a révélé les détails d’un rituel de sacrifices sur la côte ouest impliquant le viol rituel et le meurtre d’enfants.

Le culte, connu sous le nom de Twelve Mile Club, opère sur des yachts privés amarrés à Vancouver Ouest appartenant à des hommes d’affaires catholiques. Les enfants enlevés puis torturés sont emmenés hors des eaux territoriales à douze miles des côtes canadiennes (d’où le nom du club, NdT.) et leurs dépouilles sont jetées dans l’océan.

Un témoin a communiqué des preuves cette semaine à une commission d’enquête spéciale de l’ITCCS constituée suite aux révélations qu’un ministre du cabinet gouvernemental canadien Denis Lebel ait participé à un rituel meurtrier du Neuvième Cercle sur un jeune garçon à Rome le 22 février dernier. (voir  www.itccs.org  du 4 novembre 2014)

Le témoin a assisté à des réunions en 2007 et 2008 au cours desquelles l’ancien Archevêque Raymond Roussin et le prêtre paroissial Glen Dion avec l’aide des avocats de l’Eglise ont planifié la dissimulation de leur propre participation au Twelve Mile Club.

Selon le témoin, l’Archevêque et Glen Dion ont mentionné le nom de magistrats et d’autres membres du clergé comme faisant partie du Club, y compris
-          l’ancien Président de la Cour près du Tribunal  Provincial de Colombie Britannique Hugh Stansfield,
-          le juge William Esson
-          et Terrance Warren de la Cour Suprême de Colombie Britannique,
-          le prêtre et actuel président du conseil de l’Eglise Unie, Gary Paterson,
-          et les dirigeants nationaux de l’Église Unie Brian Thorpe et Jon Jessiman.

L’ancien Président de la Cour près du Tribunal Hugh Stansfield est mort subitement en mai 2009 après avoir été désigné comme un suspect de viol sur enfants. (http://www.waterwarcrimes.com/6-chief-judge-hugh-stansfield-provincial-court-of-british-columbia-suspected-pedophile-suspected-murder-victim.html )

L’Archevêque Roussin a démissionné se son poste en janvier 2009 en raison d’une «dépression nerveuse», selon l’Archidiocèse de Vancouver.

En référence à l’Archevêque, le témoin déclare :

«A la dernière réunion à laquelle j’ai assisté avant sa démission, c’était au printemps 2008, son Excellence était très préoccupée par les manifestations près de la Cathédrale de la part des Indiens et du groupe de Kevin Annett. Il avait peur que tous les journalistes qui faisaient des reportages sur ces manifestations puissent découvrir le Twelve Mile Club et tous les enfants portés disparus. C’en était trop pour lui.»
  
Des mandats d’arrestation citoyens de Droit Coutumier ont été émis l’année dernière à l’encontre de trois autres membres présumés du Twelve Mile Club – le Président du Conseil de l’Eglise Unie Gary Paterson et les dirigeants de l’Eglise Brian Thorpe et Jon Jessiman – pour leur rôle dans la dissimulation des faits, de trafic et meurtre d’enfants Indiens dans leurs pensionnats ecclésiastiques.


Interrogé sur sa connaissance d’une quelconque relation entre le Twelve Mile Club et le culte du Neuvième Cercle, le témoin a déclaré aux dirigeants de l’ITCCS :

«Etant lui-même francophone, l’Archevêque Roussin était un ami proche de l’Archevêque Gérald Lacroix (du Neuvième Cercle).  Ils ont écrit un livre ensemble, ils étaient colistiers lors des élections à la CCCB (Assemblée Canadienne des Evêques Catholiques). Vous ne devenez pas Archevêque sans savoir garder les secrets de chacun et réciproquement. De quel autre lien très proche ont-ils besoin?»

Les dépositions d’autres témoins du Twelve Mile Club et des enlèvements d’enfants sur la côte ouest du Canada suivront prochainement.

Publié par ITCCS Central
Le 8 novembre 2014

* * * * *  

Kevin Annett : Le Pape François (Bergoglio) rencontre en secret à Strasbourg, siège du Parlement Européen, des diplomates russes et néerlandais à propos de la Banque des BRICS et d’une dissimulation concernant la reine des Pays-Bas

Par Alfred Lambremont Webre, le 26 novembre 2014


VANCOUVER, COLOMBIE BRITANNIQUE – Kevin Annett, Secrétaire de terrain pour l’Amérique du Nord du Tribunal International pour les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS.ORG), a révélé que le 25 novembre 2014 à Strasbourg, siège du Parlement Européen, le Pape François (Jorge Bergoglio) a rencontré en secret des diplomates russes et néerlandais. L’avion d’Alitalia à bord duquel voyageait le Pape est retourné à Rome quatre heures après son départ.

Le Vatican finance les BRICS ; le Pape Bergoglio accepte 500 000 $ pour certifier que la fille d’un vieil ami puisse devenir la future Reine des Pays-Bas

Selon Kevin Annett, la rencontre du Pape avec des diplomates russes faisait suite à des arrangements à travers la Deutsche Bank d’une contribution financière du Vatican à la banque centrale des BRICS, dont la Russie de Vladimir Poutine est l’un des principaux fondateurs.

La rencontre avec des diplomates néerlandais était probablement la conséquence du fait que le Pape avait fourni des références à la Reine Maxima des Pays-Bas alors qu’elle était l’Argentine Maxima Zorreguieta Cerrutti, dont le père était ministre dans la junte militaire et un associé de l’archevêque jésuite de Buenos-Aires de l’époque Jorge Bergoglio. Selon des témoins de l’ITCCS, le Pape François Jorge Bergoglio a reçu un paiement secret personnel de 500 000 $ pour certifier que Maxima était libre de se marier à l’héritier du trône des Pays-Bas Willem-Alexander.

Le 18 juillet 2014, dans l’affaire Le Peuple contre Bergoglio et autres (Dossier N° 18072014-002), le Pape François (Jorge Mario Bergoglio) et d’autres défendeurs ont été reconnus coupables par le Tribunal International de Droit Coutumier de Bruxelles « de complicité de Crimes contre l’Humanité, y compris le meurtre et le trafic d’être humains, et d’implication personnelle dans ces crimes. Leur culpabilité a été établie de façon indubitable et prouvée au-delà de tout doute raisonnable par l’Accusation. » (1)

* * * * * * *

Canada : le ministre du cabinet Denis Lebel, le 12 Mile Club impliqués dans des sacrifices rituels d’enfants

Kevin Annett nous a informé que le Pape François Jorge Bergoglio pourrait traîner des pieds en ce qui concerne le nouvellement consacré Cardinal de Montréal François Lacroix. L’ITCCS a révélé en octobre 2014 que le ministre du Cabinet canadien de Harper et le Cardinal Lacroix ont participé le 22 février 2014 au sacrifice rituel secret d’un jeune garçon dans une église proche du quartier-général des Jésuites de Borgio Santi Spiritu à Rome. (2)

M. Annett a également révélé l’identité du Juge de Colombie Britannique Paul Leaks qui est impliqué dans la dissimulation de sacrifices rituels et d’activités sexuelles à Vancouver, au prestigieux Vancouver Club et à travers le soi-disant « 12 Mile Club ».
Comme il a été révélé par l’ITCCS la semaine dernière, des lanceurs d’alerte employés au port de plaisance local ont confirmé que des sacrifices rituels avaient lieu actuellement à bord de yachts se trouvant en-dehors de la limite de 12 miles des eaux territoriales du Canada. (3)

Le Tribunal du Peuple sur les Crimes de Guerre enquête sur l’Agenda Transhumaniste

Kevin Annett a annoncé durant l’interview qu’il rejoindrait un Tribunal des Crimes de Guerre de l’Agenda Transhumaniste dont l’annonce a été faite le 20 novembre 2014 lors de la Conférence sur les Harcèlements Dissimulés de Bruxelles. La mission de ce Tribunal Citoyen est de poursuivre, traduire en justice, juger, condamner, et faire appliquer le jugement à l’encontre des acteurs à tous niveaux de l’Agenda Transhumaniste y compris l’usage de nouvelles tortures physiques et d’armes de contrôle mental et de robotisation ; l’usage de technologies de contrôle mental sous toutes leurs formes ; et la robotisation d’êtres humains.

Kevin Annett sera un des juges du Tribunal des Crimes de Guerre, aux côtés d’Alfred Lambremont Webre, ancien juge du Tribunal des Crimes de Guerre de Kuala-Lumpur.

L’ancien parlementaire belge Laurent Louis a accepté le rôle de Procureur du Tribunal. (4)




Kevin Annett a annoncé le nouveau contact de l’ITCCS : itccsoffice@gmail.com
Le site web de l’ITCCS est :  www.itccs.org

(1)   Kevin Annett : le Pape François, le Général des Jésuites, l’Archevêque de Canterbury coupables de génocide sur enfants – Tribunal International de Droit Coutumier. Annonce de la Convention de la République du Kanata http://bit.ly/1ATSlr9

(2)   Kevin Annett : Des Témoins identifient le ministre du Cabinet Harper Denis Lebel dans le sacrifice d’enfant du Neuvième Cercle du 22 février 2014 à proximité du Quartier-Général des Jésuites à Rome   http://bit.ly/15AsgjZ

(3)   Kevin Annett : Le 12 Mile Club-Vancouver & Bangkok capitales du trafic d’enfants. Un Archevêque, un Président de Tribunal, l’Eglise Unie impliqués dans des sacrifices d’enfants du Neuvième Cercle à bord de yachts   http://bit.ly/1uXl5vy


(4)   Alfred Webre : Le Tribunal Citoyen des Crimes de Guerre, Statut International, Exécution généralisée des Jugements pour mettre fin à l’Agenda Transhumaniste   http://bit.ly/1ycYOtD


Nous retrouvons Alfred Webre dans le Projet Disclosure, 
et la révélation de l'existence des extraterrestres.

http://exopolitics.blogs.com/peaceinspace/2014/11/kevin-annett-pope-bergoglio-meets-secretly-at-eu-parliament-capital-with-russian-dutch-diplomats-on-brics-bank-dutch-quee.html

* * * * 


Le Tribunal du Peuple sur les Crimes de Guerre.
Enquête sur l’Agenda Transhumaniste.

Kevin Annett a annoncé durant l’interview qu’il rejoindrait un Tribunal des Crimes de Guerre de l’Agenda Transhumaniste dont l’annonce a été faite le 20 novembre 2014 lors de la Conférence sur les Harcèlements Dissimulés de Bruxelles. La mission de ce Tribunal Citoyen est de poursuivre, traduire en justice, juger, condamner, et faire appliquer le jugement à l’encontre des acteurs à tous niveaux de l’Agenda Transhumaniste y compris l’usage de nouvelles tortures physiques et d’armes de contrôle mental et de robotisation ; l’usage de technologies de contrôle mental sous toutes leurs formes ; et la robotisation d’êtres humains.

Kevin Annett sera un des juges du Tribunal des Crimes de Guerre, aux côtés d’Alfred Lambremont Webre, ancien juge du Tribunal des Crimes de Guerre de Kuala-Lumpur.

L’ancien parlementaire belge Laurent Louis a accepté le rôle de Procureur du Tribunal. (4)

Kevin Annett a annoncé le nouveau contact de l’ITCCS : itccsoffice@gmail.com
Le site web de l’ITCCS est :  www.itccs.org

(1)   Kevin Annett : le Pape François, le Général des Jésuites, l’Archevêque de Canterbury coupables de génocide sur enfants – Tribunal International de Droit Coutumier. Annonce de la Convention de la République du Kanata http://bit.ly/1ATSlr9

(2)   Kevin Annett : Des Témoins identifient le ministre du Cabinet Harper Denis Lebel dans le sacrifice d’enfant du Neuvième Cercle du 22 février 2014 à proximité du Quartier-Général des Jésuites à Rome   http://bit.ly/15AsgjZ

(3)   Kevin Annett : Le 12 Mile Club-Vancouver & Bangkok capitales du trafic d’enfants. Un Archevêque, un Président de Tribunal, l’Eglise Unie impliqués dans des sacrifices d’enfants du Neuvième Cercle à bord de yachts   http://bit.ly/1uXl5vy

(4)   Alfred Webre : Le Tribunal Citoyen des Crimes de Guerre, Statut International, Exécution généralisée des Jugements pour mettre fin à l’Agenda Transhumaniste   http://bit.ly/1ycYOtD

jeudi 27 novembre 2014

28/11 - L’ARGILE 
PRODUIT MIRACLE! 


Il existe un produit naturel, bon marché et très efficace qu’on oublie souvent,
peut-être parce qu’il est trop simple ou trop commun : c’est l’argile.
Pourtant, l’argile vient à bout de nombreux maux.

Diverses argiles
Jaune, rouge, verte, blanche, grise, bleue… il existe des argiles de différentes couleurs. Mais, toutes sont constituées principalement de silice (50 %) et d’alumine (14 %). Les différentes colorations sont dues aux minéraux qui entrent dans leur composition dans des proportions variables : fer, chaux, magnésie, oxydes alcalins, cuivre, calcium, phosphore…
Sans entrer dans les détails, les argiles ont toutes des propriétés comparables :
-          Argile verte : la plus courante et la plus polyvalente.
-          Argile rouge : propriétés comparables à l’argile verte. Riche en fer, elle aurait aussi une action sur la circulation sanguine.
-          Jaune, bleue, grise, rose : peu de différences majeures par rapport aux 2 premières.
-          Argile blanche : très pure, elle convient aux peaux sèches et sensibles. Excellente pour cicatriser.
Toutefois, leur richesse en tels ou tels minéraux peut amplifier certaines indications thérapeutiques.

Les propriétés de l’argile
L’argile est utilisée depuis la préhistoire et sous toutes les latitudes. En Occident avec la révolution industrielle et l’arrivée des médicaments chimiques, elle a été oubliée. C’est le Dr Valnet qui, dans les années 1960, a redonné à l’argile ses lettres de noblesse : en Indochine, il avait remarqué que les paysans «salissaient» l’eau avec de l’argile avant de la boire. L’argile possède de nombreuses vertus :
-          elle possède une action antibactérienne, hémostatique et cicatrisante
-          elle reminéralise
-          elle équilibre les échanges acido-basiques de l’organisme
-          elle protège la muqueuse gastro-intestinale
-          elle absorbe les toxines et les germes pathogènes
-          elle draine les sécrétions diverses au niveau des plaies
-          elle élimine les gaz et les odeurs
-          elle est anti-inflammatoire, calmante et décontracturante.

Un livre :
Survivre en ville.
Mon voisin est fou !
Amoureux des déshérités, il vole à leur secours aux quatre coins de la planète. Dans les lieux les plus invraisemblables il partage avec les populations le maïs avarié, l'eau polluée. Avec les missions humanitaires il agit au cœur des épidémies, côtoie la peste et le choléra... Et nous revient en pleine forme !
Moi, il me suffit de sortir sans écharpe pour me retrouver à l'agonie.
C'est sûr, il a un "truc". J'ai demandé à ce spécialiste de la survie de me donner tous ses tuyaux?

Je lui ai dit : Qu'est-ce que tu me conseillerais de faire si tout venait à manquer ?
En ville nous sommes fragiles. Il suffit de si peu pour que tout s'arrête.
Une panne d'électricité, une rupture de canalisations d'eau, une grêve de transporteurs... Je voudrais être à l'abri, je voudrais savoir me débrouiller quoi qu'il arrive, je voudrais apprendre à avoir tout quand il n'y a plus rien.
DESCRIPTIF
A partir de la situation la plus difficile - en ville, sans électricité et sans provisions - apprenez à « assurer » en toutes circonstances. Que vous soyez en milieu urbain ou en pleine campagne, en France ou à l'étranger, chez vous ou en randonnée, ce petit manuel plein d’humour et d’idées se glisse dans votre poche : c’est le guide tous terrains tous pays dont vous avez toujours rêvé.
Ecrit par un globe-trotter des missions humanitaires habitué aux situations extrêmes, il vous enseigne comment « boire l’eau de la Seine » dès demain, manger et vous soigner avec un minimum de moyens. Sous forme de dialogue, des réponses écologiques et sympas, simples et faciles à mémoriser, qui vous permettront désormais de voyager léger. A lire avec vos enfants et avec les amis dont vous désirez … qu’ils survivent avec vous !




Ici un extrait de l’Interview Jade Allegre médecin spécialisé dans l’humanitaire  et les épidémies post-catastrophes donne des consignes de bases pour survivre quand la civilisation s’écroule, je préfère écouter.
Les 30 premières minutes de cette interview sont absolument géniales:

Ici elle vous en dit plus, interviewe par Thierry
Cette vidéo enregistrée au cours d'un voyage à Paris cet hiver attendait d'être diffusée pour mettre en valeur l'extraordinaire travail de diffusion, de partage t d'information que réalise Jade Allègre au travers de son association "l'homme et l'argile" ... je vous laisse découvrir la richesse de son  expérience

(Article sur L'Urinothérapie dont elle parle, à cette date)
Jade Allegre, l'homme et l'argile - www.regenere.org



Le site :
L'Homme et l'Argile



* * * * * * * * * * * *



Le site de Thierry et ses très bons conseils santé
Tout coco pour les enfants - www.regenere.org

L’histoire de Lily Rose

mercredi 26 novembre 2014

* 26/11 - VOUS ETES TOUS 
DES ÊTRES SPIRITUELS, 
ET CELA RIEN NE PEUT LE CHANGER
John Smallman le 24 nov, 2014

Comme vous le disent tous les canaux, « l’événement » est incroyablement proche. Continuez à porter haut votre Lumière et à nourrir à chaque instant l’intention d’être seulement aimants. Vous êtes capables le faire parce que vous êtes en train de le faire ! Et c’est pourquoi l’événement est presque là pour vous. Vous êtes — vous tous, même ceux qui vous apparaissent comme sombres — en train de le provoquer tout simplement et avec force. Aussi des félicitations s’imposent, et nous les faisons pleuvoir sur vous en permanence. Soyez juste disposés à les recevoir parce que vous les avez vraiment gagnées.
N’absorbez pas la tristesse et le malheur que vous servent tant de médias conventionnels parce que cela ne fait qu’épuiser votre énergie. Focalisez-vous sur la grande quantité d’événements empreints d’amour qui se produisent tous les jours partout sur la planète, le genre de trucs que le grand public ignore parce que c’est tellement ennuyeux ; BÂILLEMENT. Ils veulent des explosions, et des accidents, des enlèvements et autres catastrophes, plus ils en ont mieux c’est ; et quand vous focalisez votre attention là-dessus vous aidez à le provoquer !
Vous ajoutez aussi de l’énergie pour entretenir l’illusion, alors qu’en réalité ce n’est pas ce que vous voulez faire ; vous êtes actuellement dans une forme physique pour dissoudre cette illusion, pas pour la soutenir. Son temps est révolu et vous êtes sur Terre pour mettre le point final au jeu fou qui se joue, parce que c’est la volonté collective. Cela a toujours été la Volonté de Dieu, mais Il ne contrôle pas, ne manipule pas, n’interfère pas, Il permet. Et maintenant cette autorisation est payante, vous avez tous décidé de retourner à l’Unité et à la joie infinie que procure cet état.
Toutes les mauvaises nouvelles constituent une partie essentielle de l’illusion, c’est le sang de sa vie, et quand vous leur accordez une attention excessive vous lui faites une transfusion. Au cours des quelques dernières décennies, parce que vous êtes de plus en plus nombreux à vous tourner vers la Lumière, vers vos chemins spirituels, et à avoir à cœur d’essayer d’aimer plutôt que de juger, vous avez réussi à provoquer d’énormes changements partout dans le monde. Les plus âgés d’entre vous n’ont qu’à se retourner pour jeter un coup d’œil sur leur enfance, ils verront clairement que des changements considérables pour le bien de l’humanité se sont produits à une fréquence croissante depuis cette période de leur vie. C’est merveilleux ! Soyez conscients des merveilles qui se produisent sur votre planète, parce que cela élève votre signature énergétique à une fréquence plus élevée qui permet à l’Amour de circuler plus librement, et donc plus abondamment, à travers vous, ce qui est votre tâche spirituelle.
Vous avez été créés dans un seul but, à savoir vivre dans une joie permanente en compagnie de votre Père. Et vous l’avez fait. Ensuite vous avez eu une idée… Et si je me séparais de Lui pour me débrouiller tout seul ? Ça me donnerait sûrement une immense liberté. Et en imaginant ce rêve fou de séparation qui était dans votre esprit vous lui avez donné vie, et vous vous êtes séparés en myriades de morceaux. Vous êtes alors tombés dans un état de confusion effrayante, paniqués, et vous avez commencé à jouer à vos jeux consistant à gagner et à perdre — contre Vous-mêmes ! — à cause de la peur et de la culpabilité intenses engendrées par cet état irréel. Il était si terrifiant que vous avez décidé d’entrer dans un état de sommeil profond où vous pourriez nier totalement votre vraie nature. Et ainsi, l’état irréel de séparation d’avec Dieu est devenu de plus en plus réel pour vous, et votre peur s’est intensifiée.
Le moyen de sortir de la peur et de la terreur provoquées par ces cauchemars c’est de vous réveiller. Et cela, chers amis, c’est ce que vous êtes en train de faire. Des séductions en tous genres tentent bien de vous ramener dans ce cauchemar, mais la Lumière brûle désormais bien trop vivement en chacun de vous pour rester cachée plus longtemps, elle est en train de vous réveiller. Et vous réveiller est ce que vous avez aspiré à faire dès l’instant où la séparation s’est produite. L’intensité de cette aspiration a finalement atteint une telle vigueur, un tel paroxysme, qu’elle ne peut plus être ignorée ou niée. Vous allez vous réveiller.
Ici dans les royaumes spirituels nous vous avons légèrement poussés, aiguillonnés, et donné des petites tapes sur les doigts depuis fort longtemps, mais la profondeur de votre sommeil vous maintenait inconscients, anesthésiés. Finalement l’effet de l’anesthésique, du somnifère se dissipe, le dormeur s’agite, et le réveil va bientôt se produire. Vous voir en train de vous agiter réjouit nos cœurs, parce que nous n’avons pas aimé vous voir souffrir les terreurs de votre cauchemar.
Aussi, comme nous continuons à vous le rappeler, portez haut votre Lumière en étant aimants à chaque instant. Quand vous vous concentrez vraiment sur cette intention elle est très efficace pour vous aider à vous faire passer de l’état d’êtres au jugement égoïque à celui d’êtres spirituels trouvant leur chemin vers la Maison. Bien sûr vous êtes tous des êtres spirituels, et cela rien ne peut le changer, mais beaucoup ont vécu égoïstement depuis si longtemps qu’ils ont complètement oublié ce que signifie être spirituel. Cela signifie être l’Amour en action, la seule action qui soit ; toutes les autres actions sont irréelles.
Lorsque vous vous rappelez d’être aimants et démontrez l’Amour en action, votre champ d’énergie se transforme pour réfléchir cet Amour et L’étendre vers tous ceux auxquels vous vous connectez de quelque manière que ce soit ; et ainsi en vous transformant vous êtes en train de transformer le monde et de dissoudre tout ce qui est pas en alignement avec l’Amour. Lorsque vous aurez achevé cette tâche entreprise de votre plein gré et avec enthousiasme il y a des éons l’illusion aura disparu… Hop ! Et vous vous retrouverez alors très éveillés, incroyablement éveillés, et alertes, et remplis de la joie qui est votre état naturel, l’état dans lequel vous avez été créés et que vous n’avez jamais quitté.

Autres messages :





26/11 - TÉLÉPHONE PORTABLE 
ET TUMEURS CÉRÉBRALES
  L’abus de téléphonie mobile est néfaste à la santé du cerveau
et peut accélérer le développement de tumeurs,
selon une nouvelle étude scientifique suédoise.

Le débat sur la dangerosité du téléphone portable reprend de plus belle! L’utilisation du téléphone portable nuit à la santé du cerveau, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Pathophysiology.
Elle augmente de 30% le risque de développer un gliome (tumeur cérébrale). Et au bout de 25 ans d’utilisation abusive, le cerveau aurait 3 fois plus de probabilité de développer ce type de pathologie.
Les chercheurs de l’University Hospital d’Örebro ont réalisé une nouvelle étude pour comprendre l’association entre l’utilisation du téléphone portable et le risque de développer un gliome.
Pour établir un lien, les scientifiques ont comparé, grâce à des questionnaires précis, les habitudes d’utilisation de téléphones portables de 1800 malades ayant développé cette tumeur et celles de patients sains.
Ils ont comparé leur usage du téléphone, fixe et mobile, le type de smartphone utilisé, l’usage d’une oreillette, la durée d’appels quotidienne et le temps depuis lequel ils avaient ce type d’appareil.
Les résultats de cette étude révèlent que l’utilisation du mobile augmente de 30% le risque de gliome, et que ce danger augmente de manière significative pour chaque « tranche » de 100 heures et pour chaque année d’utilisation. A tel point qu’avoir été en contact prolongé avec un téléphone portable pendant 25 triple ce risque.
Cette étude dévoile aussi que téléphoner avec un mobile ou un sans fil avant l’âge de 20 ans multiplie aussi la probabilité de gliome chez les personnes âgées.
Ces nouvelles conclusions confirment les inquiétudes du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), agence spécialisée de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a déjà classé en 2011 le portable comme potentiellement cancérogène pour l’homme.


Il est recommandé d’éviter l’utilisation de son téléphone dans les ascenseurs et les véhicules (où la réception est mauvaise) et en se déplaçant (changement répétés d’antennes relais) car cela augmente l’exposition aux ondes. Il est conseillé aussi de privilégier les conversations courtes, d’utiliser les kits oreillettes et d’éviter de laisser les jeunes enfants utiliser un portable, selon le rapport de l’Agence européenne de l’environnement.

lundi 24 novembre 2014

+25/11 - LE CONTRÔLE DE LA PRESSE. 
Un courageux journaliste Allemand dévoile
le contrôle de la presse par la CIA.
Quel est le journaliste français qui va emboîter son pas?
Il aura droit à notre éternelle reconnaissance !


Udo Ulfkotte, un ancien rédacteur en chef du Frankfurter Allgemeine Zeitung (qui est l’un des plus grands journaux Allemand), a décidé de rendre publique sa participation dans la corruption des «nouvelles» des médias occidentaux, estimant que celles-ci entraînent l’Europe vers une guerre nucléaire contre la Russie, provoquée par l’aristocratie américaine via la CIA.

Il a été un des conseillers du gouvernement Helmut Kohl. Entre 1986 et 1998, Ulfkotte a vécu en : Iraq, Iran, Afghanistan, Arabie saoudite, Oman, Émirats arabes unis, Égypte et en Jordanie. Il est membre du German Marshall Fund et a fait partie de la Fondation Konrad Adenauer de 1999 to 2003. Il a gagné le prix civique de la Fondation Annette Barthelt en 2003.
Il a été cofondateur d’un mouvement de paix contre l’extrémisme islamique naissant en Allemagne.
Et maintenant, il sort un livre qui prétend que les États-Unis sont en réalité la plus grande de toutes les menaces à la paix. Le livre est disponible uniquement en allemand, Gekaufte Journalisten, qui signifie "journalistes achetés." (en tête des ventes dans sa catégorie sur Amazon.de )

VIDEO :
Le Dr Udo Ulfkotte, journaliste allemand dénonce la presse occidentale

Voici des extraits de son témoignage à la télévision Russe :
Je suis journaliste depuis 25 ans, et j’ai été éduqué à mentir, à trahir, et à ne pas dire la vérité au public. Mais voyant actuellement et durant ces derniers mois, jusqu’à quel point... comment les médias allemands et américains essaient d’apporter la guerre aux Européens, d’apporter la guerre à la Russie. C’est un point de non-retour, et je vais me lever et dire ... que ce que j’ai fait dans le passé n’est pas correct, de manipuler les gens, de faire de la propagande contre la Russie et ce que font mes collègues et ont fait dans le passé, parce qu’ils sont soudoyés pour trahir le peuple pas seulement en Allemagne, mais dans toute l’Europe.

La raison de ce livre est que je suis très inquiet d’une nouvelle guerre en Europe, et je ne souhaite pas que la situation se reproduise, parce que la guerre ne vient jamais d’elle-même, il y a toujours des gens derrière qui poussent à la guerre, et ce ne sont pas seulement les politiciens, ce sont les journalistes aussi.
J’ai juste écrit dans le livre comment nous avons trahi dans le passé nos lecteurs juste pour pousser à la guerre, et parce que je ne veux plus de cela, j’en ai marre de cette propagande. Nous vivons dans une république bananière, et pas dans un pays démocratique où nous aurions la liberté de la presse, les droits de l’Homme. [...]
Si vous regardez les médias allemands, et plus spécialement mes collègues qui, jour après jour, écrivent contre les Russes, qui sont dans des organisations transatlantiques, et qui sont soutenus par les États-Unis pour faire cela, des gens comme moi. Je suis devenu citoyen d’honneur de l’État de l’Oklahoma. Pourquoi au juste ? Juste parce que j’écris pro-américain. J’ai écrit pro-américain. J’étais soutenu par la Central Intelligence Agency, la CIA. Pourquoi ? Parce que je devais être pro-américain.
J’en ai marre de ça. Je ne veux plus le faire ! Et alors j’ai juste écrit le livre non pour gagner de l’argent, non, ça va me coûter de nombreux problèmes, juste pour donner aux gens dans ce pays, l’Allemagne, en Europe et partout dans le monde, juste pour leur donner un aperçu de ce qui se passe derrière les portes closes.
[...]

Oui il y a de nombreux exemples de cela : si vous revenez sur l’histoire, dans l’année 1988, si vous allez dans vos archives, vous trouverez en mars 1988 qu’il y a eu en Irak des Kurdes qui ont été gazés avec des gaz toxiques, ce qui est connu du monde entier. Mais en juillet 1988, ils m’ont envoyé dans une ville appelée Zubadat qui est à la frontière de l’Irak avec l’Iran. C’était la guerre entre les Iraniens et les Irakiens, et j’ai été envoyé là-bas pour photographier comment les Iraniens ont été gazés par du gaz toxique, par du gaz toxique allemand. Vous l’appelez LOST, sarin, gaz moutarde, fabriqué par l’Allemagne. Ils ont été gazés et j’étais là pour prendre des photographies de comment ces gens ont été gazés par du gaz toxique venant d’Allemagne. Lorsque je suis revenu en Allemagne, il n’y avait qu’une seule petite photo dans le journal, le Frankfurter Allgemeine [Zeitung], et il y avait un seul petit article, ne décrivant pas comment c’était impressionnant, brutal, inhumain et terrible, de tuer la moitié... de tuer, des décennies après la seconde guerre mondiale, des gens avec du gaz toxique allemand. Ainsi, ce fut une situation où je me suis senti abusé d’avoir été là-bas et juste pour donner un documentaire sur ce qui s’était passé, mais ne pas avoir été autorisé à dévoiler au monde ce que nous avions fait derrière les portes fermées. Jusqu’à aujourd’hui, ce n’est pas bien connu du public allemand qu’il y a eu des gaz allemands, qu’il y a eu des centaines de milliers de gens gazés dans cette ville de Zubadat.

Maintenant vous m’avez demandé ce que j’ai fait pour les agences de renseignement, alors s’il vous plaît, comprenez que la plupart des journalistes que vous voyez dans les pays étrangers prétendent être journalistes, et ils pourraient être journalistes, des journalistes européens ou américains... Mais nombre d’entre eux, comme moi dans le passé, sont soi-disant appelés : « couverture non officielle ». C’est comme ça que les Américains les appellent. J’ai été une « couverture non officielle ». La couverture non officielle, ça signifie quoi ? Cela signifie que vous travaillez pour une agence de renseignement, vous les aidez s’ils veulent que vous les aidiez, mais jamais, au grand jamais, [...] lorsque vous êtes attrapés, lorsqu’ils découvriront que vous n’êtes pas seulement un journaliste mais également un espion, ils ne diront jamais : « celui-ci était l’un des nôtres ». ils ne vous connaîtront pas. Voilà ce que veut dire une couverture non officielle. Ainsi, je les ai aidés à plusieurs reprises, et je me sens honteux pour cela aussi désormais. De la même manière que je me sens honteux d’avoir travaillé pour des journaux très recommandés comme le Frankfurter Allgemeine, parce que j’ai été soudoyés par des milliardaires, j’ai été soudoyé par les Américains pour ne pas rendre compte exactement la vérité. [...] J’imaginais juste lorsque j’étais dans ma voiture pour venir à cet entretien, j’essayais de me demander ce qu’il se serait passé si j’avais écrit un article pro-russe, dans le Frankfurter Algemeine. Et bien je ne sais pas ce qui se serait passé. Mais nous avons tous été éduqués à écrire pro-européen, pro-américain, mais de grâce pas pro-russe. Alors je suis très désolé pour cela.... Mais ce n’est pas la façon dont je comprends la démocratie, la liberté de la presse, et je suis vraiment désolé pour cela.
[...]

Et bien oui je comprends très bien la question. L’Allemagne est toujours une sorte de colonie des États-Unis, vous le verrez dans de nombreux points ; comme [le fait que] la majorité des Allemands ne veut pas avoir des armes nucléaires dans notre pays, mais nous avons toujours des armes nucléaires américaines. Donc, oui, nous sommes encore une sorte de colonie américaine, et, étant une colonie, il est très facile d’approcher les jeunes journalistes au travers (et ce qui est très important ici est) des organisations transatlantiques. Tous les journalistes appartenant à des journaux allemands très respectés et recommandés, des magazines, des stations de radio, des chaînes de télévision, sont tous membres ou invités de ces grandes organisations transatlantiques. Et dans ces organisations transatlantiques, vous êtes approchés pour être pro-américain. Et il n’y a personne venant à vous et disant : « nous sommes la CIA. Voudriez-vous travailler pour nous ? ». Non ! Ce n’est pas la façon dont ça se passe.Ce que font ces organisations transatlantiques, c’est de vous inviter pour voir les États-Unis, ils paient pour cela, ils paient toutes vos dépenses, tout. Ainsi, vous êtes soudoyés, vous devenez de plus en plus corrompus, parce qu’ils font de vous de bons contacts. Alors, vous ne saurez pas que ces bons contacts sont, disons, non officiels. Des couvertures non officielles ou des personnes officielles travaillant pour la CIA ou pour d’autres agences américaines. Alors vous vous faites des amis, vous pensez que vous êtes ami et vous coopérez avec eux. Et ils vous demandent : « pourriez-vous me faire cette faveur- ci ? Pourriez-vous me faire cette faveur-là ? ». Alors votre cerveau subit de plus en plus un lavage de cerveau par ces types. Et votre question était : est-ce seulement le cas avec les journalistes allemands ? Non ! Je pense que c’est plus particulièrement le cas avec les journalistes britanniques, parce qu’ils ont une relation beaucoup plus étroite. C’est aussi particulièrement le cas avec les journalistes israéliens. Bien sûr avec les journalistes français, mais pas autant que pour les journalistes allemands ou britanniques. ... C’est le cas pour les Australiens,les journalistes de Nouvelle-Zélande, de Taïwan, et de nombreux pays. Des pays du monde arabe, comme la Jordanie, par exemple, comme Oman, le sultanat d’Oman. Il y a de nombreux pays où ça se passe, où vous trouvez des gens qui déclarent être des journalistes respectables, mais si vous regardez plus derrière eux, vous découvrirez que ce sont des marionnettes manipulées par la CIA.
[...]
Excusez-moi de vous interrompre, je vous donne un exemple. Parfois, les agences de renseignement viennent à votre bureau, et veulent que vous écriviez un article. Je vous donne un exemple [ne venant] pas d’un journaliste bizarre, mais de moi même. J’ai juste oublié l’année. Je me rappelle seulement que le service de renseignement allemande pour l’étranger, le Bundesnachrichtendienst (c’est juste une organisation sœur de la Central Intelligence Agency, elle fut fondée par cette agence de renseignement) [...] est venu à mon bureau au Frankfurter Algemeine, à Francfort. Et ils voulaient que j’écrive un article sur la Libye et le colonel Mouammar Kadhafi. Je n’avais absolument aucune information secrète concernant le colonel Kadhafi et la Libye. Mais ils m’ont donné toutes ces informations secrètes, et ils voulaient juste que je signe l’article de mon nom.
Je l’ai fait. Mais c’était un article qui fut publié dans le Frankfurter Algemeine, qui originellement venait du Bundesnachrichtendienst, de l’agence de renseignement pour l’étranger. Donc pensez-vous réellement que ceci est du journalisme ? Des agences de renseignement écrivant des articles ?
[...]
Oh oui. Cet article que j’ai reproduit partiellement dans mon livre, cet article était : « Comment la Libye et le colonel Mouhamar Kadhafi a secrètement essayé de construire une usine de gaz toxiques à Rabta ». Je crois que c’était Rabta, oui. Et j’ai obtenu toutes ces informations... c’était une histoire qui fut imprimée à travers le monde entier quelques jours plus tard. Mais je n’avais aucune information à ce sujet, c’était l’agence de renseignement qui voulait que j’écrive un article. Donc ce n’est pas la manière dont le journalisme devrait fonctionner, que les agences de renseignement décident de ce qui est imprimé ou pas.
[...]
Si je dis non, je vous donne un exemple, un très bon exemple de ce qui se passe si vous dites non. Nous avons secouru des unités en Allemagne avec des hélicoptères dévolus aux accidents de la route. Ils se nomment eux-mêmes les « anges jaunes ». Il y avait un type qui ne voulait pas coopérer, c’était un pilote du service d’hélicoptères des anges jaunes en Allemagne. Ce type a dit non au service de renseignement pour l’étranger, le Bundesnachrichtendienst, lorsqu’ils l’approchèrent et voulurent qu’ils travaillent en tant que couverture non officielle pour l’agence allemande de renseignement pour l’étranger, tout en prétendant être un membre des anges jaunes. Alors ce qui arriva, c’est que cet homme perdit son travail. Et [au] tribunal en Allemagne, le juge décida qu’ils avaient raison parce qu’on ne peut pas faire confiance à un tel type. Il a été viré de son travail parce qu’il n’a pas coopéré avec le service de renseignement pour l’étranger. Ainsi, je savais ce qui arriverait si je ne coopérais pas avec les services de renseignement .
[...]
J’ai dû avoir une, deux, trois... six fois ma maison a été perquisitionnée, parce que j’ai été accusé par le procureur général allemand de divulgations de secrets d’État. Six fois ma maison perquisitionnée ! Et bien, ils espéraient que je ne refasse jamais encore cela. Mais je pense que c’est pire, car la vérité sortira un jour. La vérité ne mourra pas. Et je me fiche de ce qui va arriver. J’ai eu trois crises cardiaques, je n’ai pas d’enfants. Donc s’ils veulent me poursuivre ou me jeter en prison... c’est pire pour la vérité.
Olivier Berruyer - Les-crises.fr

* * * *

Voir le repas du siècle ou les « grands journalistes dînaient au grand hôtel Crillon, place de la Concorde (il est en travaux) aux coté de Sarkozy, Hollande (bien copains), grands patrons…..pour décider de notre sort.

Le dîner du Siècle 

Déploiement de forces de l'ordre pour protéger le dîner du Siècle, le 24 novembre 2010.
Déploiement de forces de l’ordre pour protéger le dîner du Siècle, le 24 novembre 2010.
La police a procédé à l’interpellation du réalisateur Pierre Carles, du producteur de documentaires Michel Fiszbin et de nombreux opposants au Dîner du Siècle, rassemblés place de la Concorde, sur un trottoir, face au siège de l’Automobile club de France (ACF), hier soir. Combien ? « Une trentaine », selon le journaliste de l’AFP, qui n’a toutefois pas pu joindre le service de presse de la préfecture de Police pour plus de précisions. Sans doute un nombre plus important à ce que j’ai pu voir,un buset trois fourgons de Police ayant servi au transport des interpellés.
Environ 250 personnes s’étaient réunies en début de soirée, à l’invitation de Michel Fiszbin et de Pierre Carles, devant le siège de l’ACF, Hôtel Crillon, place de la Concorde, pour dénoncer la collusion des « élites » économiques, politiques et médiatiques que symbolise le dîner mensuel du Siècle.
"Le Siècle", association créé en 1944 et présidée depuis peu par l’ex-dirigeante de la CFDT Nicole Notat, réunit chaque mois pour un diner, dans la discrétion et la courtoisie, 200 à 300 membres influents venus de tous les horizons (politique, économie, presse, social...). La liste des membres de cette société d’où rien ne filtre révèle de curieux rapprochements.
Ce sont ces rapprochements, et singulièrement la présence de journalistes dans ce cercle, que les manifestants entendent révéler au grand jour : « On ne veut plus que les journalistes aillent dans ce dîner. Ils y retrouvent leurs amis de l’économie et de la politique, droite et gauche confondues. ça nous énerve beaucoup, c’est un mélange des genres inacceptable », a déclaré Michel Fiszbin au début du rassemblement.« "Le Siècle", c’est une société secrète : on n’a pas le droit de dire ce qui s’y passe ou de rapporter ce qui s’y dit, a-t-il ajouté. On peut donc légitimement penser que ce n’est pas avouable. Alors que les journalistes s’y pressent à titre privé, c’est scandaleux. Ils n’ont rien à y faire et nous, nous sommes là pour faire du bruit car on veut qu’ils aient honte. »
Le 27 octobre, un rassemblement identique s’était déjà tenu. Les manifestants avaient alors chahuté sans agressivité des journalistes comme Emmanuel Chain ou Arlette Chabot. Les forces de l’ordre n’étaient pas intervenues. Hier, le rassemblement était toujours bon enfant avec tambours, slogans (« Nous ne vous oublierons jamais »« Révolution citoyenne »...) et sifflets à chaque entrée d’un « dîneur » dans l’ACF. Quelques jets de cotillons et de papier toilette, mais aussi d’œufs et de farine. Seulement cette fois les forces de l’ordre étaient en nombre. Et pas seulement pour privatiser le trottoir et la chaussée devant l’Hôtel de ces messieurs-dames.
Un trottoir privatisé, pour une entrée bien filtrée.
Un trottoir privatisé, pour une entrée bien filtrée.
Parmi les personnalités autorisées à pénétrer dans l’ACF, j’ai pu reconnaître l’ancien ministre et député (UMP) François d’Aubert mais aussi Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie.
Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie à son arrivée au Dîner du Siècle.
Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie à son arrivée au Dîner du Siècle.
Et les journalistes Jean-Pierre Elkabbach...
Jean-Pierre Elkabbach à son arrivée au Dîner du Siècle.
Jean-Pierre Elkabbach à son arrivée au Dîner du Siècle.
...et Sylvie Pierre-Brossolette visiblement pressée de rejoindre le saint des saints.
Après avoir encerclé une partie des manifestants, les forces de l’ordre ont procédé à des interpellations, parfois musclées.


Les manifestants qui ne cherchaient pas à s’enfuir ou n’opposaient pas de résistance étaient néanmoins fouillés avant d’être embarqués.
Toujours présent sur les lieux, Pierre Carles...
Pierre Carles en discussion avec un agent des forces de l'ordre.
Pierre Carles en discussion avec un agent des forces de l’ordre.
...qui demandait à rester au milieu de ses camarades encerclés et à être conduit au même endroit qu’eux, a fini par rejoindre lui aussi un fourgon, vers 22h15...
Je ne peux voir Pierre Carles que de loin, à cet instant il m'est interdit de m'approcher pour photographier.
Je ne peux voir Pierre Carles que de loin, à cet instant il m’est interdit de m’approcher pour photographier.
...une fois que les derniers manifestants, qui n’avaient pu être interpellés faute de fourgons en nombre suffisant aient été reconduits par petits groupes ou individuellement jusqu’au métro.
On vit un Siècle formidable.

Communiqué de presse du Collectif "Fini les concessions"
Il s’agit du collectif qui avait appelé à ce rassemblement, le communiqué a été diffusé dans l’après-midi du 25 novembre (ajout 19h50)
Le club du Siècle, qui réunit chaque mois les élites patronales, politiques et médiatiques françaises pour un somptueux dîner entre amis, vient d’essuyer un revers historique. Le mercredi 24 novembre, ce banquet habituellement discret a en effet reçu la visite de quelque trois cents indésirables venus pique-niquer sur le trottoir de l’hôtel Crillon, place de la Concorde à Paris.
Effrayés par ces trouble-fêtes armés de cotillons et d’assiettes dorées ornées d’un pavé, de nombreux journalistes membres du Siècle, parmi lesquels Emmanuel Chain, Michel Field, Arlette Chabot, David Pujadas et Laurent Joffrin, ont préféré rester chez eux ou battre en retraite. Étaient en revanche présents Jean-Pierre Elkabbach, Sylvie Pierre-Brossolette et Alexandre Adler, qui pour rien au monde ne raterait l’occasion d’un repas copieux. Reste que, pour la première fois dans l’histoire du Siècle, plusieurs membres éminents de la confrérie ont été privés de dîner.
La police était pourtant venue en nombre pour les rassurer. Casquées, harnachées et matraques au poing, les troupes anti-émeutes ont d’abord dressé un cordon infranchissable autour des manifestants, selon la technique dite de la « garde-à-vue à ciel ouvert » expérimentée récemment place Bellecour à Lyon, et ont plongé cette partie de la place dans le noir afin de pouvoir la « nettoyer » tranquillement, selon la technique éprouvée du couvre-feu. Cette précaution a certes sauvé le gueuleton du Siècle d’une annulation piteuse, toutefois elle n’a pas empêché les convives – dont l’ancien numéro deux du Medef Denis Kessler, l’ex-secrétaire générale de la CFDT Nicole Notat, la ministre Nathalie Kosciusko-Morizet et le député UMP François d’Aubert – d’essuyer quelques jets d’œufs, de farine et de serpentins.
La privatisation de l’espace public s’est ensuite logiquement conclue par la mise en danger de certains manifestants, contraints de fuir le harcèlement policier en courant au milieu de la circulation automobile, puis par l’arrestation musclée d’une cinquantaine de pique-niqueurs, parmi lesquels deux membres de notre collectif, Pierre Carles et Michel Fiszbin, ainsi que d’un client allemand de l’hôtel Crillon qui passait par là. Emmenés aux commissariats du 11ème et du 20ème arrondissements, nos camarades ont eu droit à une fouille en règle avant d’être relâchés tard dans la nuit.

Le Collectif Fini les Concessions – Branche armée de patience (CFC-BAP) se félicite néanmoins du succès de ce rassemblement, qui n’en restera pas là. Fidèle à sa devise : « Nous ne vous oublierons jamais ! », le CFC-BAP appelle à renouveler l’opération tous les mois.


Reportage au Dîner du Siècle par le Cercle des Volontaires