jeudi 1 juin 2017

01/06 - BENJAMIN FULFORD. LES ÉTATS-UNIS ET LA RUSSIE 
VONT METTRE LA PRESSION SUR LA FRANCE ET L’ALLEMAGNE 
CONTRÔLÉES PAR LES ROTHSCHILD. 


Emmanuel Macron, l'Agent du Nouvel Ordre Mondial! (1)
le 30 mai 2017
La scission dans la structure de pouvoir occidental entre les Illuminati gnostiques (2) favorables à une méritocratie et les lignés familiales khazars est apparue clairement aux yeux de tous au cours de la réunion du G7 du week-end dernier. Pour ceux qui suivent le protocole diplomatique habituel, la guerre des mots pendant et après la réunion, entre les Allemands et les Français d’un côté et les Britanniques et les Américains de l’autre, était sans précédent depuis l’ère de l’après-guerre. Le Président des États-unis Donald Trump, par exemple, a qualifié les Allemands de «très, très mauvais» et a menacé d’interdire l’importation de voitures allemandes aux États-unis.

Il a également omis de mentionner l’Article 5, la clause de défense collective, dans son discours à l’OTAN, ce qui implique au fond que la Russie aurait le feu vert pour envahir la France et l’Allemagne sans se soucier d’une intervention américaine. Sans les États-unis, l’Allemagne et la France succomberaient à la Russie en l’espace de quelques semaines.

La Chancelière Allemande Angela Merkel, pour sa part, a déclaré que «l’Europe devait prendre son propre destin en main», après le sommet et a fait remarquer que la Grande-Bretagne, avec le Brexit et les États-unis avec Trump, n’étaient plus des partenaires fiables. L’esclave de l’Allemagne, le Président Français Emmanuel Macron (1), a suivi les instructions de son maître en évitant délibérément Trump et en essayant de lui faire mal pendant la poignée de main. 

Ce genre de manigances, ainsi que la guerre civile qui fait rage à Washington DC, ont amené les médias officiels chinois à faire remarquer que la démocratie occidentale «est en train de s’effondrer».

La tonalité générale de l’article vient en appui des allégations de la NSA que le Président Chinois Xi Jinping travaille pour les Rothschild parce qu’il cautionne les mensonges des médias privés américains sur Trump et semble prédire un «impeachment» de Trump à propos de la «Russie». Les Chinois bien sûr en veulent à Trump, parce qu’ils avaient largement misé sur Hillary Clinton et qu’on leur avait promis le Japon en récompense si elle gagnait.

Ce qui se passe réellement en l’espèce est une fracture entre :
- les pays toujours sous le contrôle de la Mafia des lignées khazars 
- et ceux qui se dirigent vers une méritocratie. 
En d’autres termes, 
- Merkel qui en tant que fille d’Hitler fait partie de la famille des Saxe-Cobourg-Gotha-Rothschild, resserre les rangs du règne des lignées khazars en Europe 
- alors même que les Etats-Unis sont en train de s’en libérer. 
Le Royaume-Uni et le Canada, bien sûr, sont toujours soumis au règne symbolique de la lignée familiale mais avec le soutien du public et à la vue de tous, non pas dissimulé derrière les mensonges et les meurtres comme dans le cas de l’Allemagne, de la France, de l’Italie et ailleurs.

Entre-temps, à l’intérieur des Etats-Unis, la bataille contre l’arrière-garde khazar qui détient toujours des positions à Washington DC s’approche de sa phase finale, selon des sources concordantes du Pentagone et des services de renseignement. 
Zbigniew Brzezinski, célèbre pour sa maxime «il est plus facile de tuer un million que de convaincre un million de gens» a été envoyé rejoindre son maître Rocky (David Rockefeller) dans l’au-delà, font remarquer les sources. La mort de Brzezinski signifie que le principal architecte de la campagne d’hystérie antirusse à Washington a disparu et que cette campagne va commencer à s’atténuer. En fait, l’élite de Washington DC se trouve maintenant dans un véritable état de panique étant donné que le bruit s’est répandu que le soi-disant Russe qui a fait fuiter les courriels d’Hillary Clinton n’était autre que le membre de la direction du Parti Démocrate, Seth Rich, qui s’est fait assassiner en conséquence.

La mort de David Rockefeller signifie que toute sa grille de contrôle, depuis ses escadrons de la mort jusqu’à ses organes de contrôle mental du "Council on Foreign Relations" (CFR), des Bilderberg (3) et de la "Commission Trilatérale", est en train de s’effondrer. C’est la véritable raison de la panique qui règne.

En outre, les efforts de la faction néoconservatrice khazar responsable des meurtres de masse pour regagner le contrôle du FBI, et par là de la police intérieure des Etats-Unis, ont été anéantis lorsque le «citoyen binational israélo-américain et agent du Mossad Joe Lieberman» a été empêché d’accéder au poste. 

Pour couronner le tout, Jared Kushner, le principal agent khazar du régime de Trump, est plongé dans les ennuis, selon de multiples sources. «Kushner pourrait non seulement être limogé, mais également poursuivi», selon des sources du Pentagone. La police militaire et le Congrès sont tous deux en train d’enquêter sur Kushner, ainsi que sur Trump, Lockheed Martin, Goldman Sachs et l’ancien général DavidPetreaus pour avoir reçu ou distribué des rétrocommissions sur l’accord annoncé de vente d’armes de 400 milliards de $ à l’Arabie Saoudite, disent-elles.

A propos de l’Arabie Saoudite, peut-être est-il opportun maintenant d’examiner le résultat global de la visite de Trump aux principaux centres de pouvoir monothéistes d’Arabie, d’Israël et du Vatican pour voir ce qui se passe dans la vue d’ensemble des évènements.

La première chose à noter est que l’appel de Trump à une OTAN Arabe confirme que les Etats-Unis et la Russie sont arrivés à un accord sur le partage du contrôle du Moyen-Orient et de ses ressources pétrolières. 
Selon ce partage, : 
- la Russie hérite de la zone d’influence couvrant la Turquie et l’Empire Perse ravivé qui inclut désormais l’Iran, ainsi que des parties de l’Irak, de la Syrie et du Liban. 
 - les Etats-Unis se voient attribuer la zone couvrant Israël, les Etats Arabes du Conseil de Coopération du Golfe, la Jordanie et l’Egypte. 
Pour le Pentagone, cela signifie que leur station-service privée demeure accessible pour qu’ils y fassent le plein de leurs machines de guerre et de leurs coffres.

Le fait que Trump ait rencontré le pape et que l’entretien se soit mieux déroulé que prévu souligne également l’existence d’une alliance chrétienne entre le Vatican, la Russie et les Patriotes américains contre les Khazars adorateurs de Satan. Il s’avère que le Pape François appelle Lucifer Dieu parce que selon la doctrine Catholique, Satan a perdu le titre de Lucifer après sa rébellion.

Trump a également laissé un message aux Khazars au cours de sa visite en Israël en refusant de se laisser photographier avec le Premier Ministre Israélien et dirigeant sataniste Benyamin Netanyahou au Mur des Lamentations, selon des sources du Pentagone. Le message était que la vieille ville de Jérusalem est un territoire occupé qui doit être restitué à la Palestine, expliquent-elles.

Trump s’est également fait remonter les bretelles à propos de la guerre lorsqu’il a rendu visite au Pape, selon des sources Jésuites. On l’a prévenu de ne même pas envisager d’utiliser sa soi-disant OTAN Arabe comme prétexte pour essayer de déclencher la Troisième Guerre Mondiale entre les Arabes et les Iraniens. Trump sait qu’il sera évincé de sa fonction s’il essaie, disent les sources.

Melania Trump a également manifesté clairement ses allégeances au cours du voyage en refusant de porter un foulard sur la tête en Arabie Saoudite ou durant une visite au musée de l’holocauste mais en en portant un pour sa visite au Pape. En d’autres termes, son message était que la force qui contrôlait la présidence de Trump, en ce qui la concerne, était le Christianisme et non le Judaïsme ou l’Islam. 

Le Président Russe Vladimir Poutine a également manifesté la semaine dernière que la force spirituelle qui motivait son régime était le Christianisme. Lors d’une cérémonie consacrant une église construite pour marquer le 100ème anniversaire de la révolution bolchevique de 1917, Poutine a déclaré : « cette église est dédiée à la Résurrection du Christ, et aux nouveaux martyrs, en d’autres termes, à la mémoire de ceux qui ont souffert au cours de ces années de persécution antireligieuse et qui sont morts au cours de cette répression ».

Inutile de dire que les gens qui sont à l’origine de la souffrance des Russes au cours du 20ème siècle sont les mêmes Satanistes qui soutiennent les Néoconservateurs va-t-en-guerre qui ont tant fait pour transformer les Etats-Unis en principale source du mal au cours du 21ème siècle.
Par-dessus tout, les Satanistes vont devoir affronter leur défaite ultime en Occident, donc désormais leur principal champ de bataille va se déplacer en Asie.

Ici, les Satanistes ont attaqué les Philippines avec leur armée mercenaire de l’EI parce que le Président Philippin Rodrigo Duterte en a non seulement délogé les Khazars avec l’aide des Chinois et des Russes, mais il est également en train de mettre fin à leurs trafics de drogue et de pédophilie, selon des sources du Pentagone. Duterte a « arrêté 3.000 trafiquants de réseaux pédophiles en ligne après avoir rencontré Trump », disent-elles. Peut-être est-ce la raison pour laquelle les médias contrôlés par les Khazars ont publié la transcription classifiée d’un coup de téléphone entre Trump et Duterte.

L’autre chose qui est toujours en train de mijoter en Asie est bien sûr la situation en Corée du Nord. Des sources de l’extrême-droite japonaise proches de l’Empereur affirment désormais que la Corée du Nord a travaillé de longue date avec Israël pour «créer Babylone 2.0», c’est-à-dire pour réduire le monde en esclavage au profit des Khazars.

Il y a également une lutte de pouvoir très intense qui se déroule en coulisse aussi bien en Chine qu’au Japon, selon de multiples sources de la politique et du milieu. Les médias et une partie des pouvoirs en place au Japon mènent une campagne évidente pour évincer le Premier Ministre Shinzo Abe, en révélant pas moins de six scandales distincts, dont la plupart sont des magouilles immobilières où il a pris part. 
Une source proche d’Abe affirme qu’il est malade, mais déterminé, si nécessaire, à mourir à son poste. L’esclave Rothschild qu’est le Ministre des Finances Taro Aso voulait prendre la place d’Abe, mais son principal soutien, le poids lourd du Parti Libéral-Démocrate Kaoru Yosano, a été assassiné la semaine dernière, font remarquer les sources de l’extrême-droite japonaise.

Une source de l’extrême-droite affirme également que la personne qui a récemment rencontré l’Empereur pour demander le déblocage de fonds n’était pas le serviteur des Rothschild Michael Greenberg, comme l’avait publié cette lettre d’information, mais qu’il s’agissait en fait de l’ancien directeur de la "Defense Intelligence Agency (DIA)" Michael Flynn, qui, selon la source, avait été envoyé par Henry Kissinger. Il est reparti les mains vides, dit-elle. En tout cas, c’est Kissinger en personne qui devra rencontrer un membre de la Société du Dragon Blanc (WDS) pour prouver qu’il est toujours vivant et n’est pas seulement une animation infographique générée par une intelligence artificielle.

Entre-temps, en Chine, des sources des factions de Shanghai, du Guangdong et de Taïwan du milieu Chinois sont unanimes pour affirmer qu’une campagne destinée à destituer le Président Xi Jinping bat son plein. Elles disent que sa campagne anticorruption impopulaire n’avait été qu’un prétexte pour éliminer ses rivaux.

Les Chinois ont également accéléré leurs projets pour s’émanciper du système financier occidental contrôlé par les Khazars à la suite de l’abaissement récent de la note de crédit de la Chine par Moody’s. Les Chinois soutiennent le bitcoin selon des sources des sociétés secrètes Asiatiques, ce qui explique pourquoi le bitcoin s’est énormément apprécié après l’annonce de la dégradation. C’est comme si les Chinois avaient annoncé que le système branlant de paiements internationaux SWIFT basé sur Windows Vista était obsolète. Les Asiatiques soutiennent désormais la monnaie cryptée garantie par l’or.  
La suite ne saurait tarder.

Source : Antimatrix.org
Traduction de Patrick T.
En anglais :

---------------------------------
(1) - Emmanuel Macron, l'Agent du Nouvel Ordre Mondial ! Le Plan qu'il aide à exécuter contre les peuples.
Très bien résumé pour faire circuler.
- A 26:45 voir comment Poutine rend les russes de plus en plus autonomes.
On pourrait nourrir le monde entier avec des petits jardins.
La Russie à 35 millions de datchas
Chaque citoyen se voit attribuer un terrain de 1 à 3 hectares libres d'impôts et gratuite.
Devenons autonomes le plus possible sans rien attendre dus gouvernement.
- A 45 mn : L'agenda 21 pour ceux qui y ont travaillé en mairie.
https://www.youtube.com/watch?v=T5MhYcynxdw

La Russie se moque de l'embargo, surtout que Les échanges économiques avec la Russie sont en progression, malgré l'embargo. 
Le logo du camion qui transporte les cercueils dont j'ai vu des modèles géants en Inde. Les francs maçons.


* 8/07/2014 - L'AGENDA 21. UNE ARNAQUE MONUMENTALE !
Un plan pour une dictature fasciste mondiale. Le but est écologique ?
Il est de nous parquer tel des animaux!

---------------------------------
(2) - Les membres dissidents du mouvement Gnostique, qui furent connus sous le nom "d'Illuminati", choisirent d'utiliser des connaissances initiatiques pour développer et faire appliquer diverses techniques de modification comportementale. Originellement, les Illuminati étaient membres de l'Ordre des Mages, un ancien lignage Perse de chamanisme dont est issu le mouvement Gnostique. Les historiens estiment que les Mages constituaient la classe des prêtres de Zoroastre ou de Zarathoustra. Selon une note de scribe rédigée en marge d'Alciabides I, une oeuvre attribuée à Platon, "Zarathoustra est dit avoir précédé Platon de 6000 ans". Dans son ouvrage extraordinaire et peu connu, Plato Prehistorian, Mary Settegast situe l'émergence de l'ordre des Mages, la classe des prêtres originelle de l'ancienne religion Iranienne, durant l'Age des Gémeaux, aux alentours de 5500 avant l'époque contemporaine, une date qui est validée par les sources Grecques. L'Age des Gémeaux dura de 6200 à 4300 avant l'époque contemporaine. Le motif de dualisme associé avec la constellation des Gémeaux est en synchronisme avec le thème central de la religion Iranienne: la dualité cosmique absolue, le Bien contre le Mal. 
Mais ce genre de dualité n'est pas ce que nous trouvons dans les écrits Gnostiques. Le problème auquel étaient confrontés les prédécesseurs Mages des Gnostiques était la dualité de l'intention humaine et non pas la dichotomie des absolus cosmiques. Aux alentours de 4000 avant EC, avec l'émergence de la civilisation urbaine dans le Proche Orient, certains membres de l'ordre des Mages choisirent d'appliquer certains secrets de l'initiation au modelage social et à la politique. Ils devinrent les conseillers des premiers théocrates des états-nations patriarcales mais, en fait, c'étaient les conseillers qui menaient le jeu. Leurs sujets étaient systématiquement programmés pour croire qu'ils descendaient des dieux. Les Illuminati mirent en place des rites élaborés de consécration, ou rites de royauté. Ces rites étaient, en fait, des méthodes de contrôle mental appliquées à la population au travers de la symbolique collective et de la mystique de l'autorité royale. Les rituels de royauté étaient distincts des rituels d'initiation qui menaient à l'instruction par la Lumière et à la consécration à la Grande Déesse. La finalité des rituels de royauté n'était pas l'éducation ni l'illumination mais la gestion sociale. Les Gnostiques refusaient toute implication dans la politique parce que leur intention n'était pas de changer la société mais de promouvoir l'épanouissement d'individus habiles, équilibrés et illuminés qui créeraient une société saine au point qu'il n'y aurait nulle nécessité de la gérer par un contrôle extérieur. L'intention des Mages dissidents de gérer la société par un contrôle occulte était fondée sur le présupposé selon lequel les êtres humains ne sont pas intrinsèquement assez bons ou doués pour créer un monde humain. Cette divergence de points de vue quant au potentiel humain fut le principal facteur qui précipita la division au sein de l'ordre des Mages.
---------------------------------
(3) Véritable Histoire des BILDERBERGERS – 1 janvier 2009 de ESTULIN Daniel
Explorant un monde d'intrigues et de menées secrètes, Daniel Estulin dénonce aujourd'hui ce que nul n'avait pu rapporter jusque-là : depuis ses débuts en 1954 à l'hôtel Bilderberg, dans la petite ville hollandaise d Oosterbeek, le Bilderberg Group a chaque année tenu une réunion, où l'élite politique européenne et américaine se retrouve avec les plus riches PDG de la planète, pour discuter de l'avenir économique et politique de l'humanité. Bien que présentes, les principales figures de la presse internationale n'ont jamais été autorisées à rapporter les discussions et conclusions de cet organisme qui, comme le montre l'auteur, ont des répercussions considérables et le mot est faible sur les citoyens du monde. Usant de méthodes dignes d'espions de la guerre froide, et parfois même au péril de sa propre vie, Daniel Estulin est parvenu à apprendre ce qui se disait derrières les portes closes d opulents hôtels. Il le rapporte pour la première fois dans cet ouvrage, qui est déjà un immense succès de librairie dans le monde entier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.