samedi 17 juin 2017

17/06 - LA RUSSIE RÉPOND AUX INSULTES 
DE MACRON. 

Les chiens aboient et le caravane passe.
La Russien’a pas invité l’AFP au Sommet des agences de presse à Saint Pétersbourg
De tous les évènements qui ont marqué la rencontre Poutine-Macron, celui qui a été le plus révélateur a été la conférence de presse. Outre le constat que Macron se comporte comme un vrai gamin dès qu’il est livré à lui-même, incapable d’improviser sereinement dès lors qu’il ne dispose d’aucun texte à réciter ou à lire lui permettant d’exercer ses talents de comédien, il se permet d’agresser verbalement et publiquement une entreprise de l’état hôte. Dans le décor dans lequel ils se trouvaient, c’était incongru et puéril, mais cela montre surtout que ce personnage est fragile et pas du tout à la hauteur du rôle d’un président. Que sa prestation ait été volontaire ou non, cela ne change rien à l’affaire. Pour le coup, c’est la Russie qui nous donne encore une double leçon de diplomatie, d’abord en ne réagissant pas immédiatement, ensuite en donnant une réponse significative mais sans faire de vagues  RI  
***
A l’occasion du Forum économique de Saint Petersbourg, le Président russe invite les directeurs des grandes agences de presse mondiales pour un Sommet de la presse. Cette année, l’absence de l’AFP a été remarquée. Juste après le comportement scandaleux de Macron à Paris, peut être que la Russie n’avait pas envie de voir des propagandistes autour de la table, mais des journalistes.
La Russie est bien connue pour ses réactions asymétriques et le silence du Président russe, qui n’a pas voulu faire de scandale suite à l’accusation d’organe de propagande portée par E. Macron à l’encontre de  RT et Sputnik, ne pouvait rester sans réaction bien longtemps.
Celle-ci ne s’est pas faite attendre. L’Agence France Presse n’a pas participé à la conférence des grandes agences de presses mondiales à Saint Petersbourg avec le Président V. Poutine. Le porte-parole du Kremlin a très diplomatiquement expliqué cela:
« Le fait est que cela s’appelle le Sommet des agences de presse, autrement dit y participent les directeurs, sinon au minimum les sous-directeurs. Le format de la rencontre ne prévoit pas une autre forme de participation »
C’est simple et très clair en même temps. Toute action entraîne réaction et il est naïf de la part du Président français d’imaginer que la Russie restera sans bouger face à un tel comportement. Le fait de ne pas casser la vaisselle en public ne signifie pas que tout soit pardonné et accepté.
Mais à ce niveau, est-ce de la naïveté ou de l’incompétence de la part de E. Macron?
Karine Bechet-Golovko
---------------------------
Selon Poutine, les États-unis ont «nourri» al-Qaïda et financé les terroristes tchétchènes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.