samedi 17 juin 2017

17/06 - LONDRES - INCENDIE D'UNE TOUR !

Prions pour ceux qui ont vécu cette cruelle épreuve et y ont laissé un membre de leur famille, leurs biens. Bien sûr, nos hommes politique vont y aller de leurs discours habituels alors qu'ils sont responsables.

Étrange cet incendie alors que des attentats avaient été prédits pendant le Ramadan et justement en ce moment où l'Angleterre dérange de plus en plus !

L'incendie de Londres retarde l'annonce d'un accord de gouvernement
Article en cliquant ICI

Rappelons-nous des tours de New-York. Le but, envahir l’Afghanistan, mais aussi empécher NESARA:
------------------------------------
C'est totalement impossible que cette tour s'enflamme aussi vite et dans toute sa hauteur. Cet incendie feu est criminel et il y aura bien plus de morts qu'ils ne disent comme cela a été le cas dans les tours du 11 sept. Ils nous prennent pour des crétins et les médias répètent sans cesse que des personnes avaient prévenu qu'il y avait danger que cette tour prenne feu. Ceci est un sacrifice humain de la Cabale mourante.
------------------------------------
De nombreuses personnes ont été coincées dans le bâtiment pris par les flammes. Certains ont jeté leurs enfants par les fenêtres. 
Des populations d'origines étrangères s'entassent dans ces tours un peu partout en Europe. Arrêter cet hémorragie serait bénéfique pour tous.
Des flammes sortent par les fenêtres, les habitants sont pris au piège à l’intérieur du bâtiment et parmi les décombres… Des images terrifiantes du brasier de la Grenfell Tower ont été publiées sur les réseaux sociaux.
Sur cette vidéo on peut voir des victimes tenter de quitter le bâtiment ravagé par le feu, et appeler au secours. On entend des cris provenant du la Grenfell Tower, ainsi que le bruit de morceaux de l’immeuble qui s’écroulent.
Par Kylie MacLellan et Lina Saigol
LONDRES (Reuters) - Douze personnes ont trouvé la mort dans le gigantesque incendie qui a ravagé une tour d’habitation de 24 étages dans l’ouest de Londres dans la nuit de mardi à mercredi, selon un nouveau bilan toujours provisoire.
Plus de deux cents pompiers et une quarantaine de camions d’intervention ont été mobilisés pendant plusieurs heures pour combattre le sinistre, qui a détruit la Grenfell Tower, un immeuble du quartier de Kensington dans lequel vivaient autour de 600 personnes. La cause n’a pas été déterminée.
Les appartements ont été détruits du deuxième au 24e et dernier étage. L’édifice comptait 120 appartements.
"Je suis malheureusement en mesure de confirmer maintenant qu’à notre connaissance, douze personnes sont mortes. Les recherches seront longues et complexes et je m’attends à ce que le bilan dépasse ces douze morts", a dit l’officier de police Stuart Cundy, lors d’une conférence de presse.
En milieu d’après-midi, les secours n’avaient toujours pas pu accéder aux quatre derniers étages de l’édifice dont la stabilité semble être assurée, selon des ingénieurs du bâtiment dépêchés sur place.
La Première ministre Theresa May s’est dite "profondément attristée" par les pertes de vies humaines.
Soixante-huit personnes étaient toujours hospitalisées mercredi soir, dont 18 dans un état critique, ont déclaré les services ambulanciers.
Un témoin interrogé par Reuters a dit craindre que certains résidents n’aient pas eu le temps de s’enfuir car l’incendie s’est déclaré pendant leur sommeil. Le feu a pris peu avant une heure du matin (00h00 GMT).
Sur les ondes de la BBC, un habitant a dit avoir rencontré une habitante du 21eétage ayant perdu deux de ses six enfants en tentant d’échapper aux flammes par les escaliers.
D’autres témoins ont vu des parents sauver les leurs, dont un nourrisson, en les jetant par les fenêtres des étages supérieurs.
Des habitants ont indiqué que l’immeuble avait fait récemment l’objet de rénovations de sa façade ainsi que travaux d’intérieur.
"Le conseil syndical a procédé il y a un an à des rénovations du bâtiment à l’intérieur et à l’extérieur", a déclaré Ash Sha, qui a assisté au sinistre et dont la tante a réussi à fuir à temps son appartement situé au deuxième étage.
"Ils ont refait la façade et isolé l’intérieur. Le matériel d’isolation ressemble fortement à de l’éponge et il s’effrite entre les doigts. C’était juste pour masquer les apparences et faire comme dans l’immeuble voisin", a-t-il ajouté.
Pour le maire de Londres, Sadiq Khan, ce drame pose des questions sur la sécurité des immeubles d’habitation.
"Ces questions sont très importantes et il faut y répondre", a-t-il déclaré sur l’antenne de la BBC.
"Nous avons de très nombreuses tours d’habitation dans Londres et nous ne pouvons avoir une situation dans laquelle la sécurité des habitants est menacée parce que de mauvais conseils ont été fournis ou, comme cela a été suggéré, parce ces tours d’habitation ne sont pas correctement gérées et entretenues", a-t-il ajouté.
Le conseil local de Kensington et Chelsea, à qui l’immeuble appartient, a dit se concentrer sur les opérations de secours, précisant que les causes de l’incendie feraient l’objet d’une enquête approfondie.

La tour de Londres ne s’est pas effondrée !
Voici une nouvelle fois une tour d’habitation qui a complètement brûlé, du bas jusqu’en haut, mais qui ne s’est pas effondrée. Souvenez-vous des tours du 11 septembre 2001 à New York, dont l’incendie était infiniment plus faible et qui se sont effondrées malgré tout.
Ce nouveau drame vient une nouvelle fois prouver que les tours du 11 septembre ne se sont pas effondrées à cause de l’incendie ; mais qu’elles ont bel et bien été explosées artificiellement du haut jusqu’en bas par la CIA.
Do

Incendie de la Grenfell Tower à Londres : des manifestants se réunissent pour demander justice
https://francais.rt.com/international/39825-incendie-grenfell-tower-londres-manifestation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.